Footballeur de l’année nella Premier League inglese: Mohamed Salah, le Couronnement d’un football à visage Humain

Il ya des années où la désignation du ‘Footballeur de l’année en Premier League’ s’apparente davantage à un Couronnement qu’à un voto: si le rituel est rispettoé à la lettre, l’issue est connue de tous le bien a dépouillement des bollettini, tant un candidat se détache du lot. Per quanto riguarda Thierry Henry nel 2004, per Cristiano Ronaldo nel 2007 e 2008, per Luis Suarez nel 2014 e per il bis per Mohammed Salah nel 2018, per l’Egitto avait fini son anno mirabile avec un bilan de quarante-quatre buts et seize passives en cinquante-deux match per il Liverpool FC.

Et puis il est d’autres millésimes où on ne sait que trop penser, où l’on change d’avis à presque chaque match, où on a le feeling que, quel que soit le nom que l’on choisisse, on aura com une injustice caratteristiche verso de joueurs qui méritaient tout autant d’être de la sorte. 2021-22 est de ceux-là. Salah? Sicuramente. Mais quid de Mané, Jota et van Dijk, d’un Alexander-Arnold retrouvé? Quid de De Bruyne, bien sûr, mais aussi de Mahrez, Foden, Ederson et Bernardo Silva? De Declan Rice, turni al West Ham, ad Angleter-com in Europa? de Son Heung-Min, il meraviglioso Comme toujours, voire de Kane, malgré un début de saison bien Compliqué? Sans oublier des Outsiders Comme Conor Gallagher de Crystal Palace o Bukayo Saka, le symbole de la r Renaissance d’Arsenal.

Un sacro senza accoltellamento

premier League

Pari réussi pour Klopp et courte victoire: Tout roule toujours pour les Reds

30/04/2022 – 13:23

Football Writers Association (FWA), qui décerne le plus prestigieux des trophées individuels du football anglais depuis 1948

, avait d’ailleurs repoussé la date limite de remise des voti au 27 avril à minuit, plus tard qu’en quelque autre saison, huit jours seulement avant le dîner de gala au cours du lauréat – et la trophé lémin’ avant-Center australienne de Chelsea Sam Kerr – di per sé veri souvenir. Son Comité National, dont je fais party, entendait donner aux centaines de membri dell’associazione le max de temps pour trancher; la parte dei favoriti per il trofeo seraient en action en semifinale della Ligue des Champions cette semaine-là, et leurs dans ces games couperets pour faire la différence. Pourquoi ne pas Patienter quelques jours de plus?

Mais quand le moment vint de faire les comptes, contirement à ce qu’on avait cru, un vainqueur se détachait nettement des autres. Mohamed Salah Lafitte Import Aves 48% des Voixes, Sweet on Avances de 29 points sur Son Dauphin Kevin de Bruyne ED 35 sur Le Troisième de Clasment, perimetro della terra del West Ham Declan Rice, nessuna presenza nel trio de tête s’expliquait en partie par la constance et la quality extranelle de ses performance pour les Hammers, mais aussi par un point de réglement: on ne que pour un seul joueur, ce qui nuit à ceux les plus riches en postulants, comme Sadio Mané et Virgil van Dijk, qui finirent rispettiviment quatrième et cinquième du scrutin. Huit joueurs de Liverpool reçurent au moins un vote, tous comme six de Manchester City, ce qui ne rendait le succès de Salah qu’encore plus remarquable: aucun ‘Footballeur de l’année’ n’avait devancé ses riv’aux aussi qument large Eden Hazard avait mis tout le monde d’accord en 2015.

Mohamed Salah, Bator è rivolto verso l’interno

Credito: Getty Images

Une année au presque parfait

Salah Navet passa l’effetto in una stagione parfaite come ç’avait été le cas en 2017-18. plusieurs mois collana, d’août à la fin octobre, des mois dont le souvenir ne s’était visiblement pas effacé dans les souvenir des votants, il avait atteint une sorte de plénitude, parfois touché au ant contreme de cité de marqué Watford. Mais l’hiver avait été plus è difficile. Il avait dû rejoindre son équipe nationale et vivre avec elles la double déception d’une défaite en finale de la CAN et, plus tard, d’une élimination de la Coupe du Monde, avec, chaque fois, le Sénégal de son coé dans le ruolo di nemesi.

S’il n’avait jamais cessé de Contribuer au retour de Liverpool dans la course au title, ç’avait été dans un rôle plus disccret; le nuage duquel il avait survolé la première partie de la saison s’était disipé, et Salah était redescendu parmi les mortels. Peut-être était-il Eveé par le contecoup des malheurs de l’Egypte, peut-être aussi par l’incertitude qui entourait son avenir à Liverpool, lui dont le contant avec les Reds doit prendre fin le 30 juin 2023. Mais ce ne dura pas longtemps, et la salah que l’on vit mettre Manchester United a mal à la mi-avril ressemblait à nouveau à celui qu’on avait tant admiré six mois plus tôt. Autrement dit, à un ‘Footballeur de l’année’ en puissance.

“En Angleterre, Salah a une grosse avance sur Mané mais Benzema reste favori”

Cela étant, on pouvait en dire autant de Kevin de Bruyne, brillant depuis le début de l’année calendaire, ou encore de Mané, encore plus efficace – 9 buts en 12 – quand Jürgen Klopp lui demanda de jouer luts l’axe p sur le flanc gauche qu’il affettine. Finì alla pari con altri contendenti, et al, et al e N’avait rien qui dût étonner. Mais qu’il le fasse aussi nettement indiquait qu’un autre facteur était à l’oeuvre, pas seulement le fait qu’il soit tout près d’être Soulier d’Or de la Premier League pour la troisième fois

ou que son club soit aujourd’hui en quête d’un quadruplé sans précédent.

Ce Facteur est Salah lui-même, l’incarnation la plus séduisante du football à visage humain que l’équipe de Jürgen Klopp sait nous offrirà match après match, même quand elle ne joue pas ‘bien’. C’est sa joie de jouer, son brio, son silhouette, sa générosité. C’est son sourire, son humilité. C’est sa façon de célébrer ses buts se plier à de motonones et stériles chorégraphies d’où la vraie joie est assente. En choisant Salah, le soccer anglais choisit aussi Liverpool, un club et une équipe qui ne marque pas que des buts d’école, mais aussi des Cour de récréation; une une équipe qui respirent le plaisir de jouer autant que la soddisfare de gagner, avec ce que cela suppone d’imperfections, des difettos qui la rendent encore plus proche de nous autres spateurs. I tifosi, Liverpool e Salah, hanno svolto il loro lavoro con successo. Le souffle qui semble gonfler les voiles de cette équipe nous emporte avec lui comme on est porté ailleurs par une ressistible music. Coro Salah, n’est-ce pas au bout du compte une autre façon de lui dire merci, tout simplement?

Stanley Matthews, alors à Blackpool, en fut le premier récipiendaire, tout comme il fut aussi le premier

La palla d’oro

de l’histoire huit ans plus tard.

Salah avait déjà remporté ce trophée en 2017-18 et 2018-19, la seconde fois en le partageant con Sadio Mané.

premier League

Pour Klopp, responsabile dell’estensione del periodo di garanzia, Salah e Mane

29/04/2022 À 13:41League ChampionsUne victoire presque mal payée: la sudomination de Liverpool en stats27/04/2022 À 22:29

Leave a Comment

%d bloggers like this: