La squadra USA di ritorno al Premier .Piano

Ritorno in Coupe de Monde après Kafir manqué l’édition de 2018, la Team USA sera de retour au Qatar et affrontera l’Angleterre, l’Iran et l’équipe qualifiée en l’Écosse, l’Ucraina et le Pays de Galles . Un groupe abordable pour Pulisic et les siens qui vont tout faire per risolvere i problemi di Doha.

Cette fois c’est officiel, les États-Unis seront au Qatar en 2022. Malgré la défaite des stelle e strisce Costa Rica faccia (2-0), Christian Pulisic e altri Kookies finiscono a La Troyes, Place de Lier gruppo di qualificazione da Canada, Messico et al, Exorcism from the Deep Living 2017, l’édition Russe d’il ya 4 ans. A Doha, no Tim Stati Uniti d’America a hérité du groupe B aux côtés de l’Angleterre, de l’Iran et du dernier barragiste européen, ce sera l’Écosse, l’Ucraina o le Pays de Galles. Un gruppo abordable pour la sélection americana qui a toutes les armes pour se qui notamment grâce à sa jeune génération bourrée de talent.

Aux États-Unis, parle souvent de «La Nuit de Cova». C’était le 11 ottobre 2017 presso l’Ato Boldon Stadium, l’enceinte de la sélection nationale de Trinité-et-Tobago. Alors qu’un nul suisait aux Américains pour se qualifica, Tim Howard et ses coéquipiers se retrouvent fastement menés de due buts et ne parviendront pas à revenir au score «C’est un vrai traumatism»E Sottomarino procione le Figaro Antoine Lateran, chef in loco cultura calcistica. «È un aurait dû être la dernière Coupe du monde pour les vétérans comme Altidore, Bradley ou Dempsey. L’image qui sta per cette soirée c’est celle de Christian Pulisic à la fin du match qui est agenouillé, la tête entre les mains. Il n’avait que 19 ans».

Cette non-Qualification au Mondial est le point de départ d’une véritable révolution au sein de la fédération américaine. Direttore i veterani, il posto in cui sono stati nominati per un personaggio alors peu connu pour celles et ceux qui ne suivent pas la MLS: Gregg Berhalter, l’ancien entraîneur du Columbus Crew. «Nomination Au Moment de Sa, Le N’est pas très apprécié des fansse, Antoine LateranIl tuo problema di legittimità per il tuo viaggio, per il tuo viaggio in America e per il tuo viaggio e per la tua entrata in MLS. La presenza del maggior numero di sostenitori.»

Una nuova generazione per raviver la flamme

Pour faire face aux critiques, l’entraîneur qui fêtera ses 49 ans en août décide de rajeunir looking son équipe qui passe de 32 ans d’âge moyen face à Trinité-et-Tobago à 24 face au Costa Rica cette semaine. Mais au-delà de ses choix, Gregg Berhalter s’implicita énormément dans la carrière de ses joueurs et n’hésite pas à les conseiller. «Là où le sélectionneur a été bon c’est qu’il a beaucoup aidé les jeunes américains at faire leurs choix de carrière. Quand on reasone l’équipe alignée en 2018/19 on retrouve des joueurs comme Tyler Adams qui était à l’époque en MLS, Weston McKennie à Schalke 04 o Josh Sargent à la réserve du Werder Brême. 3 anni più tard, McKennie est titulaire alla Juventus, Adams a Leipzig et Sargent joue régulièrement en Premier League. C’è molto lavoro che accompagna il processo di produzione di ciondoli e altre cose che sono imbattibili.Spiegazione di Antoine Lateran.

L’esempio di Tyler Adams est probablement le plus parlant puisque le jeune milieu de 23 ans a plusieurs fois Raconté qu’il s’entretenait toutes les semaines avec son sélectionneur afin d’évoquer son dernier matche mane so reite de la il le faire Gower . Formé au New York Red Bulls, sta per aussi le développement de la MLS qui a Complètement révolutionné sa politique de développement ces dernières années. Pour faire simple, le Championnat Américain était jusqu’à il ya peu une ligue ou les anciennes stars européennes s’en allaient terminer leur carrière. Depuis quelques années, elle s’est ha offerto une véritable cure de jouvence. En moins de 10 ans, la MLS a Investi Massivement dans la composition joueurs et a notamment cré 133 accademici e club indipendenti dall’U13 all’U19. Extra Payback, Su Marte, Nuovo Campione ONU in Sviluppo: No «MLS Avanti PRO», une ligue Semi-professionnelle pour les jeunes joueurs«La MLS Next pro permet aux jeunes d’emmagasiner du temps de jeu et aux club de MLS d’avoir 60 joueurs plutôt que 30 avec énormément de jeunes.» dettagli Antoine Latran qui voit d’un bon œil cette nouvelle politique mise en place en MLS.

À suono AUSSI – Le Terraj o Sort de la Coupe du Monde 2022

L’absence d’un véritable numero 9: le gros problème de la sélection

L’arrivo dell’Aujourd’hui l’équipe alla maturité, Portée par Christian Pulisic (47 set) La Star de la Squadra USA. Tecnica del capitano di successo, le jour de chelsea, pari discriminazione, dribbling e altre grandi abilità nelle partite del Grand Chelsea blues tu avec les stelle e strisce. Au milieu de terrain, Tyler Adams (23 sélections) e Weston McKennie (31 sélections) sont premium lorsqu’ils ne sont pas blas, la défense est quant à elle portée par Walker Zimmerman (27 sélections) l’un des mefenes de meilleurs Dukes Duchi. Si ce petit groupe peut nourrir de belles, il ya tout de même un sérieux problème au sein de l’effectif américain: aucun avant-center ne parvient à s’imposer. «Il ya 5 ou 6 noms qui sont rotation depuis 2 ou 3 ans», énumère Antoine Lateran. »La prima opzione è Ricardo Pepe mais depuis qu’il est arrivé à Augsbourg cet hiver il ne joue plus. Il ya entuite Jordan Siebatcheu, qui est le meilleur buteur du championnat Swiss mais en sélection ça n’a jamais marché. Le troisième nom c’est Josh Sargent mais Norwich le fait jouer ailier et enfin, il ya Jesus Ferreira, l’attaquant de Dallas qui peut gagner sa place mais qui n’a pas un profil hyper sexy».

qu’elle card maintenance a décroché son pour le Qatar une question seose: jusqu’où peut aller la sélection americaine? À Domanda semplice, le rédacteur en chef de cultura calcistica Come una piccola idea. «Il ya clairement une likibilité pour les Etats-Unis de se qualificator en huitième et j’ai hâte de voir ça. D’abord parce qu’il ya une petite rivalité avec l’Angleterre depuis la Coupe du monde 2010 mais égallement àause du gros Contexte politique pour le match face in l’Iran». Dans son Histoire, les USA et l’Angleterre se sont déjà affrontés 12 fois, leur dernière rencontre date de novembre 2018 et avait tourné en faveur des tre neri qui s’étaient imposés 3-0. Avec ce tirage plutôt favable, l’objectif est clair: se qualifier en huitième et pourquoi pas en quart si Pulisic et les siens parviennent à se défaire d’une des équipes du groupe A, cea le Qatar-Basé les Pays ou l’Equateur .

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: