les Lyonnaises, campione di Francia per la quinzième fois

Campioni d’Europa e campioni di Francia. En l’espace d’une semaine, les joueuses de l’Olympique lyonnais (OL) ont repis leur, longtemps incitable, sur le football femminile.

Après le succès flamboyant face au FC Barcelona en seize saisons en allant s’imposer 1-0 au stade Jean-Bouin à Paris, face à un Paris-Saint-Germain au plus mal, dépassé dès la 3e Par min ma Macario di Catarina.

Le calendrier a décidé que la saison allait connaître son epilogue lors du sommet PSG-OL, l’affiche la plus presenza de la D1 féminine, celle qui cristallise le plus les tensions, celle qui résume aussi l’écart qui sépare son de la sépare figlio Delfino.

“In caso di partita significativa con un codice confermato di venir ici à Paris et de valider notre titre de Championnes, avec huit Points d’avance sur Paris ce qui n’est pas une mince performance”savourait l’entraîneuse de l’OL, Sonia Bompastor. «En une semaine d’intervalle, valider ces deux titres, ça termine notre saison en apothéose», conclut-elle.

La saison dernière, pour la première fois en quinze ans, le champion s’appelait Paris et le dauphin Lyon, conséquéquilibrage progressif des présence ces dernières années dans le football féminin français. Mais l’OL, piqué au vif par cette déroute Populationuelle, a Rapidement su rebondir: le voici, vingt-quatre mois plus tard, de nouveau en haut de la hiérarchie esagonale.

Avec huit d’avance à une journalée de la fin, l’OL ne peut plus être rejoint points. Un nul lui aurait advi dimanche, mais les partenaires de Wendie Renard n’ont pas laissé échapper l’occasion de battre leurs rivals pour la quatrième fois en cinq cette saison.

«Les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas. Paris nous pousse à nous overer, su s’est remises en question. Finir come ça, c’est beau »un sapore la capitaine sur Canal +.

L'attaquante norvegese di Lione Ada Hegerberg frappe, poursuivie par la défenseuse polonaise du Paris Saint-Germain Paulina Dudek lors du match de D1 tra il Paris Saint-Germain e l'Olympique Lyonnais allo Stade Jean Bouin a Paris il 29 maggio 2022.

Parigi doit ricostruire

Ces huit Points d’écart, un gouffre dans une D1 archi-dominée par ces deux club, résument à eux seuls la saison des deux équipes: quasi parfaite pour l’OL, désastreuse pour Paris.

Le PSG, tout de même vainqueur de la Coupe de France, va devoir tout reconstruire, ou presque: son entraneur Didier Ollé-Nicolle a été mis à l’écart après un «geste déplace» envers une joueuse, l’affaire de l’agression de Kheira Hamaroui n’en finito plus de polluer le vestiaire, et des changements d’envergure sont déjà dans l’organigramme de la sezione femminile.

Dans l’effectif, l’expiration du contan de la meilleure buteuse Marie-Antoinette Katoto, encore l’attaquante la plus Dangereuse dimanche, sera la Priorité des prochains jours. Dimanche, elle est Sortie de la rencontre en boitillant, un tocco per gauche, une inquiétude à la veille de la liste des Bleues pour l’Euro.

Les ultras parisiens l’ont tout de même appelée à rester “A Parigi”hymns à l’appui, non sans lui Avir au prealable rappelé sur une banderole que «seules les vraies restent»une semaine dopo l’annonce de la prolongation di Kylian Mbappé.

Lire australiane: PSG femminile: un’informazione giudiziaria per «aggressione sessuale»

L’Euro, oggetto comunicativo

Les Spectateurs étaient un peu plus de 4300 dimanche soir dans un stade Jean-Bouin clairsemé, preuve que la ferveur entrevue en Ligue des Champions cette saison, avec plusieurs records d’afffluence partout en Europe, peine encore at se montrer.natça dans

Pour entrevoir une saison 2022-23 plus suivie, au stade ou à Distance, la D1 devra sans doute compter sur un Euro réussi des Françaises en Angleterre du 6 au 31 juillet. Toujours à la recherche de leur premier titre international, les Bleues peuvent désormais se focaliser pleinement sur la compétition européenne, avec, pour une grosse dizaine de joueuses présentes dimanche soir, de cre-réions de lists de la figés chances

Présente à Jean-Bouin, Diacre a donné rendez-vous dès ce lundi, à 13 heures sur TF1, pour dévoiler l’identité de celles qui seront du voyage… Et cette fois-ci, Lyonnaises et Parisiennes partageront communif.

Le Monde AVIC AFP

Leave a Comment

%d bloggers like this: