Nancy, une relégation en National qui sanzionine un fiasco sportif

« Qui s’y frotte s’y pique ». L’idea dell’AS Nancy-Lorraine (ASNL) non è un giamaicano semblé aussi bien ancrée dans la réalité des dernières saisons vécues par il club. Depuis la discesae au deuxième échelon en 2017, l’institution a souvent frôlé la relégation, avec plusieurs serviens in maxis.

Cette année, l’actuelle lanterne rouge de Ligue 2 n’aura pas les moyens d’en réchapper. Di fronte a Quevilly-Rouen il 22 aprile, Nancy devait l’importer pour guarder un espoir de Maintenance, mais l’opération sauvetage a tourné au naufrage. Sur le terrain d’abord (trois buts encaissés), puis en Tribunes, d’où sont partis les fumigènes à l’origine de l’arrêt de la rencontre, dès la 40H Minuto di Gio.

L’ASNL devrait évoluer au troisième échelon national en 2022-2023 – ce sera officiellement acté le 4 mai -, une première depuis sa création en 1967. La formation au chardon pensait pourtant. , détenu depuis 1994 di Jacques Rousselot, par un consortium sino-américain.

Le Nazioni Unite sono in crisi

Nommé presidente dell’ASNL, Gauthier Ganaye occupa in parallelo la funzione del club d’Ostende, in Belgio, in formazione détenue nel gruppo, avec Barnsley, in Angleterre. Une focus censée créer des sinergis tra les équipes, mais qui n’a pour l’instant porté sesces ni à Nancy, ni chez ses homologues belge ou anglais. Barnsley a terminé à la dernière place et jouera en troisième Division anglaise l’an prochain, tandis qu’Ostende an achevé sa saison à la 12H posto.

Vainqueur de la Coupe de France 1978 sous la tunique nancéenne, Olivier Rouyer déplore l’absence de vision du nouvel actionnariat, qui espérait pourtant une remontée rapide dans l’élite. “Un commento che motiva gli specialisti che non esercitano le loro funzioni prima dell’inizio dell’attuazione? Riguarda l’implementazione delle mentalità in Lorena, e così via dall’enfasi sugli agenti che evitano il piacere di aiutare a portare a termine le azioni. C’était inevitabile, Lancien International Tricolor Analysis (17 sessioni).

Avec un mercato économe basé sur les prêts et transferts free, la valse des billets a laissé place at celle des entraîneurs. Quatre è di per sé una tecnologia che aiuta a migliorare le prestazioni della banca nella regione del Medio Oriente e del Nord Africa.

Sollicité de toutes parti, Jacques Rosselló s’est muré dans le silence, avant finalement de revenir sur la status de son ancien bébé. « Pensioni Nous tous que la nouvelle direction allait redonner un nouveau souffle financier à l’ASNL (…). Il ya égallement une gestion carastrophique sur le plan humain depuis plusieurs mois. Non c’è un punto di vista aggiuntivo, oltre a un progetto comune » at-il déclaré dans les Colonnes de Non la Repubblica.

«Il n’y a personne pour diriger le navire»

En effet, hard for 114 salariés de combendre qui tient le gouvernail a Nancy. Le club comptait jusqu’à peu trois directors: Paul Fischer (pôle sportif), Pascal Rivière (comptabilité), Romain Terrible (marketing e commerce), qui a quitté son poste en février, sans se justifier. Quant à Gauthier Ganaye, beaucoup au club déplorent l’absence du trentenaire, qui se fait rare dans les bureaux.

Il presidente del gruppo di tifosi «ASNL Fans League», Jean-Michel Gonsalves, apprezza l’assenza di gerarchie in un’atmosfera di splendore, che è singolarmente singolare in Bellan de la Season. Personne ne dirige le club, il n’y a pas de meneur au-dessus de l’entraîneur ni au-dessus des salariés, livrés à eux-mêmes. Non superare le decorazioni più fini al minuto. Il n’y a personne pour diriger le navire, c’est ce qui a manqué toute la saison”, développe-t-il.

Lire australiane: L’AS Nancy-Lorraine ne parvient plus à gagner mais ne s’en offusque pas

Celui qui è una membrana organizzativa di “Socios Nancy” ne manque pas d’égratigner Jacques Rousselot. «C’est lui qui avait mis en place les directors. Il ne s’est pas entouré des bonnes personnes. Paul Fisher, c’est l’ami de toujours. Le trésorier Rivière était quelqu’un de Confiance et Romain Terrible était son ex-gendre. Quand des directeurs ont des paies de directeurs, mais ne font pas leur boulot, c’est inquiétant » tempo-t-il.

Formazione per rigiocare in French League 2

Si la crisi enterprisenelle laisse présager uneertaine instabilité, le consortium devrait rester en place, et ce n’est pas le financement Partecipatif, lance par les supporteurs pour attirer d’éventuels repreneurs, qui devrait’ faire. La necessité de diminuer la masse salariale pourit cependent entraîner le départ deertaines têtes. Dans une saison 2022-2023 de National o les deux premier club montent et les six derniers Desonded – réforme fédérale des championnats oblige -, le choix de l’humain sera prépondérant.

“J’espère qu’ils ont conscience que c’est une ricostruzione. Et tu ne peux pas reconstruire sans t’éloigner du réseau local. Il ne faut pas s’entêter à repartir avec des gens extérieurs at la maison quelor ce soit au niveau des futurs joueurs ou dans le choix de la direction », Everett Oliver Royer. Gli actionnaires ne l’entendent pas de cette oreille, eux qui viennent de nommer l’Allemand Max Kothny et l’Indien Vikram Sud come relais du président Ganaye.

Avec des actifs limitazioni (sei ragazzi promettono un nodo di calibrazione, senza eccezioni). Malgré les mauvais résultats de l’équipe première, l’ASNL occupa nel 2021 il posto dei centri della formazione esagonale. «On nous dit qu’il ya un vide générationnel depuis 2016, mais c’est faux. Un gioiello della riserva – Thanawat Suengchitthawon – s’éclate avec les U23 [moins de 23 ans] de Leicester et Hakim Ghenouche a été élu meilleur latéral gauche en Autriche. on avait ces jeunes au centre et on ne les a pas fait signer professionnels, je ne sais pas pourquoi”, Bestie Jean-Michel Gonsalves.

Des erreurs de casting à ne pas reproduire si Nancy veut de nouveau se frotter à la Ligue 2 d’ici à l’été 2023.

Leave a Comment

%d bloggers like this: