Verratti dresse un bilan sans concession de la saison du PSG

Interrogé sur Amazon Prime Vidéo, dimanche, après PSG-Troyes (2-2), i media international italien revient sur la “saison Compliquée” de son équipe.

Marco Verratti à cœur ouvert. Si les joueurs parisiens n’ont pas été nombreux à se risquer en zone mixte dimanche, après PSG-Troyes (2-2), seul le titi Ismaël Gharbi est venu répondre aux giornalisti, le milieu Italianen capéin a, comses son lumières devant les camere del diffusore, Video Amazon Prime. En fait, «Petit Hibou» Ibn Kiss video en toute transparent après un match «Depresso“Maes Sortut in vendetta”une saison Compliquée». La plus Compliquée depuis ses débuts à Paris, nel 2012? «Di fronte a situazioni che appaiono oltre ai tempi», relève-t-il, pensantertainement à l’exercice 2016-17 marqué par la Remontada contro i campioni di FC Barcelona e La Perte de France, au win de las Monaco.

Cette fois, il Paris Saint-Germain au moins décroché il titolo en Ligue 1. Mais pour la qualité de jeu tout au long de la saison, on repassera. Senza parlare di eliminazioni premature in Coppa di Francia mais aussi e surtout in Ligue des Champions. «Partita contro il Real Madrid, Combi les supporters … In una partita a squadre, sul contenuto, non c’è affatto un gioco semplice, maes su rêvait de la C1. Sbarazzarsi di un colpo di stato è un errore in un colpo di stato» souffle Verratti, qui a d’ailleurs dû digérer une douleur au moins aussi forte avec la défaite de l’équipe nationale italienne face at la Macédoine du Nord (0-1) en barrage d’accession at la Coupe du monde 2022.

À suono AUSSI – Carlo Ancelotti, il campione della Premier League inglese a Les 5 Grand Basilica

On poufait être mieux comme équipe, s’entraider plus dans les minutes de hardé

Marco Verretti

Toujours est-il que la déception est à la hauteur des attentes nées du reclutamento XXL de l’été dernier. L’était en tout cas sur le papier. Mais le football, c’est de l’humain avant tout. Et c’est là que se positionait la faille aux yeux de Marco Verratti, sans filtre. «Sincèrement, avec l’équipe qu’on a, su pouvait faire beaucoup mieux. Su un remporté le championnat mais ça a été dur, su un gagné pas mal de match dans les dernières minutes. Ça a permis de montrer qu’on a du caractère. Mais on pouvait être mieux comme équipe, s’entraider plus dans les minutes de hardé‘, martèle-t-il sans détour, tenda inclusa nel commentatore cet état de fait. «Il ya eu beaucoup de change cette saison, beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés. Ce n’est pas une scusa mais c’est la vérité: c’est hard de créer un grand groupe quand on change beaucoup» souligne Verratti, qui a eu«l’impressione que les six premiers mois sont passés comme ça, sans qu’on puisse faire trois entranements comble avec les déplacements en sélections»Et le benedizioni delle Nazioni Unite e dei Padri. Comme l’ancien de Pescara l’analyse aussi, il faut souligner qu’il ya eu un frémissement avant la double-response face au Real. Trop boo, trop tard…

Et de conclure, en form feuille de route à suivre pour la saison prochaine et peut-être de message à certs: «Il faut prendre les bonnes de la saison et mettre une pierre en plus pour être au plus haut niveau è possibile. Sul pouvait faire mieux cette saison, mais avec ce qu’on a fait, sul bataillé jusqu’à la fin contre le Real, a 150 minuti da un remporté la L1, il ne manque pas grand-selected. Mais il faut que tout le monde donne encore plus pour saggioyer et ne pas avir de rimpianto at la fin. No, con un piccolo rammarico…»

Champion Ce n’est pas comme ça qu’on rêve de finir la saison quand tu es déjà

Marco Verretti

D’ailleurs, Marco Verratti estime que le PSG n’a pas fait le boulot face à l’Estac, dans un match post-titre de fin de saison dans lequel l’idée doit être de «prendre du plaisir. Ça veut dire gagner, bien jouer, jouer en équipe. Ce sont les minutes les plus tranquilles de la saison parce qu’on n’a pas beaucoup de pression. Il n’y a qu’à prendre du plaisir. Quand tu es libéré dans la tête, tu peux prendre encore plus de plaisir. C’est pour cela que je suis un peu frustré là-dessus. On voit sur le terrain qu’on est toujours un peu nerveux. Champion Ce n’est pas comme ça qu’on rêve de finir la saison quand tu es déjàZuppa-t-il. Encore deux corrisponde a Marco Verratti et compagnie, à Montpellier et contre Metz, et il sera temps de tirer le rideau. Enfin…

.

Leave a Comment

%d bloggers like this: